Sofiane Alakouch : « On se sent tous coupable »

Sofiane Alakouch était en conférence de presse en marge du match Nîmes – Lille.

« C’est compliqué d’expliquer la défaite à Strasbourg. On est arrivé avec de bonnes intentions. Les 30 premières minutes se sont bien passées, puis on prend un but. Et en ce moment dès qu’on prend un but on lâche, je ne pourrai pas expliquer pourquoi. C’est un problème de confiance, de mental. C’est là-dessus qu’on doit travailler. Mercredi c’est ce premier but qui nous fait mal.

Sur le terrain je ne vois personne faire semblant, tout le monde se donne à fond. Il faut être plus solidaire dans les moments difficiles.

On va enchainer les gros matches, dans la période dans laquelle on est tous les matches sont compliqués. Face à Lille il ne faudra pas faire les mêmes erreurs qu’à Strasbourg.

On ne joue pas comme une équipe qui joue le maintien

Avant on avait un état d’esprit qui nous caractérisait. On ne lâchait jamais rien même dans la défaite. On doit retrouver ça rapidement, se battre tous ensemble. On joue le maintien mais on ne joue pas comme une équipe qui joue le maintien.

On doit s’inspirer des années précédentes, retrouver les ressources, les solutions. L’année dernière en janvier on s’est tous rendu compte de la situation et il y a eu une réaction. On sait ce qu’il y a à faire, tout le monde doit se mettre dedans et sortir de la zone rouge.

Aux Costières c’est sur qu’il nous manque le public. On l’a toujours dit, à domicile devant nos supporter on est meilleur. Les autres équipes arrivent ici en ne se sentant pas bien, il y avait une pression autour du match. Jouer dans des stades vides ça joue beaucoup, quand on est dans des moments difficiles, si on sent le public nous pousser ça nous transcende.

On est convaincu, on connait nos qualités, les qualités du groupe. On sait de quoi on est capable. On a quasiment la même équipe que face à Brest, ce genre de prestation on se doit de la reproduire. On a fait de bons matches en début de saison, on en est donc capable.

Je suis au Club depuis petit. Je n’ai pas vécu l’année des -8 points, c’est ma première situation compliquée en tant que joueur professionnel. On se sent tous coupable, on aimerait que ça change. Individuellement on ne peut rien changer, c’est collectivement qu’on avance. Il faut qu’on se mette à 100% pour avoir des résultats, c’est un travail de tout le monde, joueurs et membres du staff.

J’aimerai bien qu’on puisse dire que Sofiane Alakouch est de retour.

Je me tiens prêt et je suis prêt depuis juillet. Je n’ai pas eu ma chance depuis 6 mois, j’étais prêt mentalement et physiquement. Ça fait plaisir de rejouer, ne pas jouer c’est difficile. Je reviens petit à petit à mon niveau, je me sens mieux sur le terrain. J’espère que ça va continuer.

J’aimerai bien qu’on puisse dire que Sofiane Alakouch est de retour. C’était dur à vivre. J’aimerai être de retour, continuer à jouer et aider l’équipe. Je suis là depuis longtemps, je ne dirai pas que je suis un cadre mais quand je dois prendre la parole dans le vestiaire je n’hésite pas. »

Nos partenaires Premium