Nîmes 2 – 1 Tours

Joie

Le 20 mars 2015 .. C’était la date de la dernière victoire du Nîmes Olympique à domicile.

Il ne fallait pas partir avant le coup d’envoi, tant les Crocos se sont montrés renversants.

Composition de départ : Michel – Cordoval – Valls – Marin – Barrillon – Azouni – Fabre – Koura – Ripart – Cissokho – Mounié

Seconde rencontre pour Bernard Blaquart sur le banc, après la démission de José Pasqualetti la semaine dernière. Pour vaincre le signe indien, le coach avait demandé de changer de banc de touche. Et pourtant la rencontre ne démarre pas sous les meilleures auspices. 16ème minute, sur sa seule occasion franche du match, le Tours FC ouvre la marque par l’intermédiaire de Belkebla qui profite d’un corner mal dégagé. 21ème, nouveau coup dur pour le N.O., Florian Fabre, blessé, est obligé de laisser sa place sur le terrain. Anthony Briançon le remplace. Touchés, mais pas abattus, les Crocos repartent de l’avant, et pèsent sur la défense Tourangelle. Anthony Marin de la tête, par deux fois, manque l’égalisation. Le ballon passe juste à côté.

Tchenkoua

En début de seconde période, les deux changements restants sont rapidement opérés. Toifilou Maoulida remplace Anthony Koura et Ousmane Cissokho cède sa place à Fabien Tchenkoua. Alors que les Nîmois n’arrivent toujours pas à trouver la faille, Steve Mounié seul face au but ne cadre pas. Et c’est dans les dernières minutes que tout va se décanter. Tout d’abord à la 84ème, Tchenkoua, sur un coup-franc parfaitement tiré voit son ballon filer tout droit au but. Et alors qu’on se dirige vers un match nul, Tchenkoua, une nouvelle fois, fait parler la poudre. 90’+2, l’attaquant Nîmois, d’une frappe venant d’un autre monde, marque l’un des plus beaux but de la saison et permet au Nîmes Olympique d’empocher les 3 points.

Nos partenaires Premium