Lucas Deaux : « Le plus important c’est le Nîmes Olympique »

Retrouvez les déclarations de Lucas Deaux en marge du déplacement à Metz.

« Mon but face à Marseille est anecdotique, car on perd quand même le match. Il n’a servi à rien, j’aurais préféré marquer un but utile.

Les 11 matches qu’il reste à jouer sont tous importants. Dans le cas où Metz nous bat, ils prendront une sérieuse option sur le maintien. Nous dans tous les cas, on sait que le chemin sera encore long, peu importe le résultat de ce week-end. Mais pour le maintien, c’est sûr qu’il vaut mieux prendre des points pour les garder à distance. Plus il y aura d’équipes dans la course au maintien mieux ce sera.

Le résultat face à Marseille est difficile. Quand on fait le bilan, on se rend compte qu’ils ont 4 occasions et en mettent 3 au fond, sachant qu’on leur donne quasiment les 3 buts. Face à Rennes dans l’utilisation du ballon, on a vu de belles séquences, on s’est créé des occasions franches. C’est un coup d’arrêt au niveau comptable, mais dans le contenu on reste cohérent. C’est vachement positif pour la suite. Il ne faut pas s’arrêter au classement de l’adversaire, chaque week-end tout est possible. Il faut se dire qu’il y a 3 points en jeu, et que tout point pris sera bénéfique pour le maintien.

La pression est toujours là, il faut juste réussir à la transformer en pression positive, qu’elle nous fasse plus jouer que déjouer. Globalement on fait des matches aboutis. J’espère qu’avec la série de victoires, on ne va pas se transformer en chassé. On avait le rôle du chasseur, dans notre état d’esprit on doit garder cette situation, notre envie de conquête. La peur de gagner peut être plus difficile à gérer que la peur de perdre.

L’équipe qui aura le moins peur de l’enjeu prendra une sérieuse option sur la victoire.

Maintenant il ne faut pas se satisfaire d’une place de barragiste. Il faut avoir une endurance psychologique et mentale, pour nous permettre de durer et d’être performant. Qu’on commence déjà à bien négocier face à Metz. Ce sera un bon match de football pour l’enjeu, qui est sympa. On peut leur remettre la pression, s’éloigner de la zone rouge, gratter quelques points pour le maintien. L’équipe qui aura le moins peur de l’enjeu prendra une sérieuse option sur la victoire.

L’important c’est le Nîmes Olympique. Si l’équipe tourne bien sans moi, très bien. Si c’est avec moi, c’est bien aussi. Je suis content pour Lamine, qui a été critiqué par le public, ou pour Sidy qui a compris certaines choses. Plus on a de joueurs performants, mieux c’est pour tout le monde. Ca permet au coach d’avoir le choix du Roi. C’est bénéfique, l’important c’est que le Nîmes Olympique évolue en Ligue 1 la saison prochaine. »

Nos partenaires Premium