Karim Ait Fana : On peut faire quelque chose de bien

Karim-Ait-Fana

Peu épargné par les blessures, Karim Aït Fana a décidé en début de saison de se lancer un nouveau défi avec le Nîmes Olympique. Critiqué par certains, adulé par d’autres, sa détermination force le respect. Retour avec lui sur son début de saison.

1/ Bonjour Karim. On va commencer par l’essentiel, comment vas-tu ?

Bonjour. Ça va merci. J’ai dû m’arrêter pendant 2 semaines car j’avais ressenti une petite gêne à la cuisse. Ce n’était pas grand-chose mais avec le staff médical on n’a pas voulu prendre de risque. Je reprends donc l’entraînement ce lundi.

2/ Quels sont tes objectifs pour cette saison ?

karim

Mon principal objectif c’est avant tout de prendre du plaisir sur le terrain. Enchaîner les matches et pouvoir aider mes coéquipiers. Je pense qu’on peut faire quelque chose de bien, il y a de la qualité dans le groupe. Le début de saison a été un peu compliqué mais on est invaincu depuis 5 matches, on produit de belles choses donc pourquoi ne pas viser le haut du tableau. Ce Championnat est assez ouvert, à nous de rester sur cette bonne dynamique.

3/ Nous en sommes au quart du Championnat, quel bilan peut-on tirer de ce début de saison ?

On a bien rectifié le tir depuis la dernière trêve. On a réussi à enchaîner les victoires à l’extérieur, maintenant il faut qu’on débloque le compteur aux Costières. Le parcours qu’il faudrait faire à domicile on réussit à le faire en déplacement. C’est important de gagner devant notre public. Même si la pelouse ne nous aide pas, il faut qu’on arrive à s’adapter et à trouver des solutions. Et ce dès le prochain match à domicile, je l’espère et je suis confiant.

4/ Tu sors de 2 saisons assez compliquées. Que cherchais-tu en venant au NO et pourquoi ce choix ?

Oui effectivement, je sors d’une saison où je n’ai pas joué l’année dernière. Le NO était intéressé et le club a logiquement voulu me tester pour voir où j’en étais physiquement. Et je pense que les dirigeants ont été rassurés. J’avais des propositions à l’étranger, dans des pays exotiques, mais je voulais privilégier l’aspect sportif. La chose qui m’a séduit c’est que le coach, Laurent Boissier et le Président voulaient que je vienne. Ils connaissaient mon parcours, leur discours m’a plu. Ils ont montré qu’ils me voulaient et ça a été très important pour moi.  Maintenant c’est à moi de leur rendre la pareille en étant performant.

5/ Pour finir, quel message souhaites-tu adresser aux supporters ?

Je les remercie pour leur accueil. Je n’ai que des remarques positives depuis mon arrivée au club, que ce soit dans les rues ou au stade. J’avais vu quelques matches de la fin de saison dernière, et j’avais été impressionné par l’engouement qu’il y a autour de l’équipe. A nous de leur faire vivre de belles émotions cette année encore. Mais une chose est sûre, on aura besoin d’eux. Un grand merci à eux pour leur soutien.

Nos partenaires Premium