Bernard Blaquart : « Se préparer à combattre 90 minutes »

Bernard Blaquart a répondu aux questions des journalistes avant la réception de QRM.

« On est bien reparti, c’est bien. Cette série est encourageante, elle nous place dans le haut du tableau. Un match de foot bascule souvent sur pas grand-chose. Ça peut être de la maladresse, de la malchance, un fait de jeu … un match n’est jamais joué à l’avance, et le plus fort n’est pas sûr de l’emporter. On doit progresser pour mieux maitriser les matches.

« J’espère que mes joueurs s’attendent à un match compliqué »

On ne peut pas faire de complexe de supériorité, on a beaucoup de respect pour les équipes contre lesquelles on joue. Un match démarre à 0-0. QRM perd ses matches sur peu, c’est une équipe malheureuse, mais pas larguée dans le contenu. J’espère que mes joueurs s’attendent à un match compliqué, il faut se préparer à combattre 90-95 minutes.
Si on veut rester dans le haut du tableau, il faut prendre des points, contre n’importe quel adversaire. On reste sur 3 belles victoires, il faut continuer. L’adversaire n’est pas si facile que ça, le classement est malheureux pour eux. QRM est une équipe bien structurée, capable de faire un bon pressing. Il y a de joueurs décisifs, très intéressants. Je ne pourrai pas expliquer leur classement, mais pour avoir vu leurs matches, je pense qu’ils pourraient avoir plus de points.

« La différence se fera dans l’efficacité face au but »

On va s’occuper de nous, comme d’habitude. La différence se fera dans l’efficacité face au but, on rate encore beaucoup trop d’occasions pour une équipe du haut de tableau. On a les possibilités à tous les matches, mais face à Valenciennes on met 2 buts pour 20 tentatives, c’est très peu. Il y a 2 raisons de nos échecs face au but; par mauvais choix ou par maladresse. On peut progresser, et on va progresser. Aujourd’hui on a 2 joueurs capables de marquer des buts (Alioui, Bozok), c’est un duo d’attaque performant, mais qui sera de feu dans quelques mois. »