Anthony Briançon : « Prendre conscience que c’est un match important »

Retrouvez les déclarations d’Anthony Briançon en marge du match Nîmes Olympique – FC Metz.

« Gagner contre Metz ce serait un très beau cadeau pour mes 25 ans. Ça permettrait de bien commencer une nouvelle semaine sachant que jusqu’à la trêve on enchaîne des matches qui ne sont pas les plus faciles. Ça fait partie d’un premier tournant. C’est un adversaire direct, un adversaire de qualité, avec un buteur efficace. C’est une équipe qu’il faut prendre au sérieux. On a bien travaillé toute la semaine pour préparer ce match. Nos prestations sont cohérentes, même s’il n’y a pas les résultats à la fin. Face à Angers on a ces 10/15 premières minutes en seconde période qui nous font prendre ce but. Il nous manque un petit but pour avoir le déclic, marquer les premiers ce serait bien.

Il faut prendre conscience que c’est un match important. Il peut rapporter 3 points, mais ça fait partie d’un tournant dans le sens où on peut revenir à leur hauteur en cas de victoire, mais ils peuvent aussi prendre 6 points d’avance. Il faut l’aborder comme un match important, car c’en est un.

J’espère que les supporters joueront leur rôle de 12ème homme.

Ça fait un petit moment qu’on n’a plus joué aux Costières. Et c’est un plaisir de revenir ici. Les Costières sont notre antre. Il va falloir s’imposer et mettre le rythme pour y arriver. On perd contre Saint-Étienne alors qu’on a maîtrisé le match, contre Amiens on fait un bon match mais on prend un but dans les dernières secondes. Mon discours serait peut-être différent avec 5 ou 6 points en plus.

J’espère que les supporters joueront leur rôle de 12ème homme. Aujourd’hui on a vraiment besoin de leur soutien. Je sais que demain ils répondront présents. On compte sur eux pour nous apporter un supplément d’âme.

Être dernier ce n’est pas une place très confortable, il faut aller chercher des points, des points vitaux. On n’est pas non plus largué, sauf qu’on reçoit un concurrent direct à domicile, donc il va falloir prendre des points. On est habitué depuis 3 ans à vivre des émotions intenses et positives. Maintenant il ne faut pas se miner, ce n’est pas la solution de venir à l’entraînement en faisant la gueule. Il y a des métiers bien plus durs et des situations de vie bien plus compliquées. On fait le plus beau métier du monde, on vit de notre passion donc on doit dédramatiser.

Je trouve que défensivement on est cohérent. Après offensivement c’est vrai qu’on n’est pas vraiment efficace. Il y a des périodes où les attaquants ont du mal à trouver le chemin des filets. Quand je parle offensivement c’est tous les joueurs, il n’y a pas que les attaquants. Sur les coups de pieds arrêtés on a beaucoup moins d’occasions. Il faut retrouver tous ces petits détails qui nous permettaient d’être dangereux et efficaces. On a des attaquants de qualité, ça va revenir, il faut juste leur laisser le temps de retrouver la confiance.Le temps, c’est vrai qu’on en n’a pas forcément, mais je suis persuadé que la réussite va tourner.

On prend moins de buts mais on en met moins. Tout le monde est capable, mais il faut qu’on en prenne tous conscience. On a pris que 4 buts aux Costières, tous sur coups de pieds arrêtés. Dans le jeu on a pris aucun but. Le coach dit souvent que pour réussir une saison, il faut avoir un bilan positif sur les coups de pieds arrêtés, en mettre au moins un de plus que ce qu’on prend. Aujourd’hui ce n’est pas le cas. »

Nos partenaires Premium