A la rencontre d’Umut Bozok

La première recrue du Nîmes Olympique revient sur son arrivée au Club et sur ses attentes.

Bonjour Umut. Pour commencer, pourrais-tu te présenter à nos supporters ?

Bonjour. Je m’appelle Umut Bozok, j’ai 20 ans et je suis français d’origine turque. À part le football, que j’ai commencé à l’âge de 5 ans, j’ai également fait du piano au conservatoire pendant une dizaine d’années, et je suis aussi ceinture noire de karaté ! J’ai un Bac S, et je vais valider mon Bac+2 Management d’une carrière d’un sportif professionnel avant la reprise.

Peux-tu décrire ton style de jeu ?

Je n’aime vraiment pas parler de mon style de jeu. Mais je vais quand même le faire. Je me considère comme un attaquant moderne, qui décroche beaucoup mais qui est aussi capable de prendre la profondeur. Je pense être plutôt adroit devant le but et intelligent dans mes déplacements.

Que représente le Nîmes Olympique pour toi ?

Le Nîmes Olympique fait partie du patrimoine du football français et est un club historique ! C’est un honneur pour moi de rejoindre ce club, et j’ai hâte de découvrir le Stade des Costières et la ferveur des supporters nîmois. Il y a eu de nombreuses approches ces derniers mois, qu’il s’agisse de clubs français ou étrangers, mais lorsque la direction du club a pris contact avec moi pour évoquer la possibilité de rejoindre le N.O., la décision a été rapide à prendre !

Quels sont tes objectifs cette saison ?

En ce qui concerne mes objectifs personnels, ils seront avant tout concentrés dans la volonté commune et collective de porter haut les couleurs du club, de la ville et de ses supporters. D’un point de vue strictement personnel, je suis impatient de faire connaissance avec mes futurs coéquipiers, entraîneurs, staff et de me remettre au boulot. Pour le reste, je ne me fixe aucun objectif à part celui de continuer à travailler avec humilité, de progresser, d’apprendre, et de marquer un maximum de buts.

Tu vas évoluer pour la première fois de ta carrière dans un Championnat pro. Quel est ton sentiment ?

Le Championnat de Domino’s Ligue 2 est effectivement une découverte pour moi, comme cela a pu l’être lorsque j’ai découvert le CFA2 au FC Metz, ou le National avec le GS-Consolat. Pouvoir évoluer à ce niveau est une belle récompense par rapport à la saison écoulée, mais c’est aussi un nouveau chapitre qui s’ouvre. Je suis là pour confirmer, et je vais mettre les ingrédients nécessaires pour me mettre au niveau de ce championnat. Pour le reste, ce n’est que du plaisir !

Pour finir, as-tu un message pour nos supporters ?

C’est un honneur pour moi de faire partie d’un club avec des supporters comme vous. À moi de vous rendre fier et de vous faire vibrer ! En tout cas, vous pourrez compter sur moi ! À très vite aux Costières.

Nos partenaires Premium